top of page
logo-R2 (15) (1).png
  • LinkedIn

La révolution RSE: Catalyseur d'innovation et levier de valorisation dans le secteur agroalimentaire

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) s'inscrit comme un incontournable dans le monde des affaires actuel. Elle englobe les initiatives d'une entreprise visant à être économiquement viable tout en respectant les dimensions sociale et environnementale.

Le secteur agroalimentaire, en particulier les PME et ETI, est directement impacté par cette dynamique. Avec les réglementations en augmentation, les ressources s'amenuisant et une demande des consommateurs de plus en plus exigeante, adopter une démarche RSE pourrait sembler une lourde charge. Cependant, elle ouvre la porte à des innovations inédites et à une différenciation significative sur le marché.


Mais alors comment la RSE peut-elle être un levier de valorisation et d’innovation pour les PME et ETI agroalimentaires ? La contrainte, souvent vue comme un obstacle, peut, à l'image de l'art, stimuler la créativité et l'excellence. Plutôt que d'être une entrave, la RSE peut agir comme un accélérateur, propulsant les entreprises vers de nouvelles frontières d'innovation.

Démarche RSE

Il est capital de saisir que la RSE n'est pas une simple formalité. Pour les PME et ETI, elle représente un levier stratégique pour augmenter leur performance et se développer de manière durable. En adoptant cette démarche, les entreprises ne répondent pas seulement à une exigence, elles se positionnent en leaders d'un futur responsable et prospère.


Une réponse aux défis contemporains


La RSE, en encourageant la durabilité, l'éthique et la responsabilité sociale, devient un véritable moteur d'innovation pour les PME et ETI. Elle incite ces entreprises à repenser leurs procédés, à explorer de nouveaux marchés et à développer de nouvelles solutions répondant à des préoccupations contemporaines.


Prenons l'exemple de "Danival", une PME située dans le Sud-Ouest de la France. Depuis sa création, elle se spécialise dans la production de produits bio et s'engage dans une démarche RSE rigoureuse. À travers une gestion responsable de l'eau, la réduction des déchets et l'utilisation de matières premières locales, elle a su innover en proposant des produits adaptés aux nouvelles attentes des consommateurs. Cela lui a permis de se démarquer de ses concurrents et de renforcer sa position sur le marché du bio.


Autre exemple, "Céréa Partenaire", une ETI spécialisée dans la production de céréales. En prenant en compte la baisse de la biodiversité et la dégradation des sols, cette entreprise a initié un virage vers l'agroécologie. En développant de nouvelles variétés de céréales adaptées à un mode de culture plus durable et en collaborant étroitement avec des agriculteurs locaux, elle a pu proposer des produits innovants et durables, tout en assurant la pérennité de sa chaîne d'approvisionnement.


Démarche RSE

Ces exemples montrent clairement comment la RSE peut être le catalyseur d'une innovation profonde au sein des entreprises, qu'il s'agisse de l'optimisation des ressources, de la création de produits inédits ou de l'établissement de partenariats stratégiques. La démarche RSE, bien que parfois perçue comme une contrainte, pousse en réalité les entreprises à sortir des sentiers battus, à se réinventer et à anticiper les évolutions du marché.

Pour les PME et ETI, cette capacité à innover est essentielle. Dans un monde en constante évolution, où les consommateurs sont de plus en plus informés et exigeants, les entreprises doivent sans cesse se réinventer pour rester compétitives. La RSE offre donc une feuille de route, un cadre qui guide les entreprises dans cette quête d'innovation, tout en leur permettant de concilier croissance économique et responsabilité sociétale.


Un atout pour les appels d'offres et l'obtention de contrats majeurs


La RSE est également devenue un critère essentiel dans le processus de sélection des fournisseurs, notamment dans les appels d'offres des collectivités et des grandes entreprises. Ces entités publiques et privées, soucieuses de leur image et de leur impact sociétal, tendent à privilégier des partenaires partageant des valeurs communes en matière de développement durable, d'éthique et de gouvernance.


Pour les PME et ETI du secteur agroalimentaire, une démarche RSE bien définie et crédible représente un avantage concurrentiel majeur lorsqu'elles répondent à des appels d'offres. De nombreuses collectivités, dans une volonté de favoriser une alimentation saine et durable, recherchent activement des fournisseurs capables de proposer des produits bio, locaux et respectueux de l'environnement. De surcroît, la loi française impose, dans certains marchés publics, de prendre en compte des critères de développement durable dans la sélection des offres. Ainsi, une entreprise agroalimentaire engagée en RSE a de meilleures chances de remporter des contrats publics.


Mais au-delà des collectivités, les grandes entreprises sont elles aussi de plus en plus exigeantes en matière de RSE auprès de leurs fournisseurs. Ces entreprises, conscientes des enjeux en matière de réputation et d'impact environnemental, sont de plus en plus nombreuses à intégrer des critères RSE dans leurs cahiers des charges. Ainsi, une PME ou une ETI bien positionnée en matière de RSE peut devenir un partenaire privilégié pour ces grands comptes, ouvrant la voie à des contrats conséquents.

De plus, un engagement fort en RSE peut faciliter la mise en réseau avec d'autres entreprises engagées, la participation à des salons spécialisés, ou encore l'adhésion à des coalitions ou associations professionnelles centrées sur le développement durable. Ces opportunités de mise en relation sont autant de portes ouvertes vers de nouveaux marchés et de nouveaux partenariats commerciaux.


Financement facilité pour les PME et ETI : La force de la valorisation responsable


Valorisation d'entreprise RSE

Outre les avantages liés à l'innovation et à la différenciation sur le marché, la RSE constitue aussi un levier majeur pour la recherche de financements pour les PME et ETI. En effet, l'adoption de pratiques responsables et durables renforce la crédibilité et l'attractivité d'une entreprise auprès des investisseurs et des institutions financières, qui sont de plus en plus soucieux des enjeux environnementaux et sociaux.


De nombreux fonds d'investissement, tels que les fonds verts ou éthiques, privilégient désormais les entreprises ayant une démarche RSE affirmée. Ces fonds recherchent des entreprises qui, au-delà de la rentabilité économique, apportent une valeur ajoutée sociétale et environnementale. Ainsi, avoir une stratégie RSE bien définie peut faciliter l'accès à ces sources de financement.


Par ailleurs, le gouvernement français, conscient de l'importance de la transition écologique et sociale, propose également des aides et subventions destinées aux entreprises qui s'engagent dans une démarche RSE. Ces aides peuvent prendre la forme de crédits d'impôt, de subventions directes ou encore de prêts à taux préférentiels. Prenons l'exemple de "BioSud", une PME française qui produit des huiles essentielles bio. Grâce à sa politique RSE axée sur la production durable et l'approvisionnement local, elle a pu bénéficier d'une subvention de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour développer une nouvelle ligne de production plus éco-responsable.


Il est également intéressant de noter que plusieurs labels RSE, comme le label "Lucie" ou la certification ISO 26000, existent en France. Ces labels, qui reconnaissent l'engagement RSE d'une entreprise, sont souvent un gage de confiance pour les investisseurs. Ils peuvent ainsi faciliter les levées de fonds ou l'obtention de prêts. De plus, l'émergence de l'emprunt responsable, où des banques proposent des prêts dont les taux peuvent être liés aux performances RSE de l'entreprise emprunteuse, montre qu’une bonne évaluation RSE peut se traduire par des conditions de financement plus avantageuses.


Facteur clé de succès pour cessions et acquisitions


Enfin, l'adoption d'une stratégie RSE solide et authentique est un atout majeur dans les négociations de vente ou d'achat des PME et ETI. Elle ne sert pas seulement à répondre aux attentes grandissantes des consommateurs, mais elle constitue également un gage de sérieux et de pérennité aux yeux des investisseurs et acquéreurs potentiels.


Une démarche RSE authentique souligne la vision à long terme d'une entreprise, sa capacité à gérer proactivement les risques et à naviguer dans un marché en constante évolution. Elle révèle un engagement réel envers une gouvernance responsable, une meilleure réputation sur le marché, et des relations solides avec toutes les parties prenantes. Autant d'éléments qui sont d'une valeur inestimable lors des évaluations d'entreprises et des négociations.

RSE

En 2016, le géant de l'agroalimentaire Danone a saisi l'opportunité d'acquérir une participation majoritaire dans Michel et Augustin, dont la réussite en matière de RSE a été mentionnée précédemment. Cette acquisition met en lumière l'intérêt croissant des grandes entreprises pour les marques qui ont une forte démarche RSE. Pour Danone, cela leur a permis de renforcer leur portefeuille de marques "saines" et de s'associer à une marque qui partage des valeurs communes en matière de responsabilité et de transparence. Cet exemple illustre parfaitement comment la RSE, lorsqu'elle est authentiquement intégrée à la stratégie d'une entreprise, peut accroître sa valeur et attirer l'attention des grands acteurs du secteur.


Mais, pour réellement jouer en faveur de l'entreprise, cette démarche doit être authentique et bien ancrée dans sa stratégie globale. Une approche superficielle ou simplement cosmétique de la RSE peut être rapidement démasquée, s'avérant alors contre-productive.


Conclusion


En somme, la RSE s'impose, sans conteste, comme un levier majeur d'innovation, de différenciation et de valorisation pour les PME et ETI du secteur agroalimentaire. Elle offre un avantage concurrentiel dans un marché de plus en plus saturé, facilite l'accès au financement, et confère une attractivité lors des négociations commerciales. Toutefois, il est crucial de souligner que son adoption ne doit pas être réduite à une simple stratégie de communication ou à une tentative de "verdissement" de l'image de l'entreprise.


Une telle approche pourrait non seulement décrédibiliser l'entreprise auprès de ses parties prenantes, mais aussi la priver des véritables avantages stratégiques offerts par une démarche RSE authentique. Pour vraiment capitaliser sur la RSE, il est impératif de l'intégrer pleinement dans la culture et la vision stratégique de l'entreprise, en veillant à ce qu'elle soit en phase avec ses actions et engagements concrets.


En outre, l'adoption de la RSE est un voyage continu, nécessitant une remise en question et une adaptation constante face aux défis sociétaux et environnementaux qui évoluent rapidement. Les entreprises qui sauront évoluer avec ces défis et les transformer en opportunités seront celles qui se démarqueront à l'avenir, offrant non seulement des produits et services de qualité, mais aussi une valeur ajoutée pour la société dans son ensemble. Dans cette dynamique, la RSE est bien plus qu'une tendance : elle incarne la vision de l'entreprise de demain, résolument engagée, innovante et responsable.



47 vues0 commentaire

Commentaires


© 2022 MTI International - Créé par Strat&Comm

Nous contacter

+33 (0)9 72 29 43 06

Bureau

9 route de Clermont

43 100 Cohade

Siège social

5 lotissement les Vergers

43230 Couteuges

Suivre le blog

bottom of page